la voix du nord:  » simon Labrosse », une comédie pour parler du chômage autrement

http://www.lavoixdunord.fr/region/vallee-de-la-lys-simon-labrosse-une-comedie-pour-ia26b58804n2676437

Région > Tourcoing et ses environs > Comines

Vallée de la Lys: «Simon Labrosse», une comédie pour parler du chômage autrement

PUBLIÉ LE 22/02/2015

MATHIEU THUILLIERDepuis octobre 2014, l’association Le Fil et la Guinde accueille la Compagnie Hautblique en résidence. Sa création, « Les sept jours de Simon Labrosse », sera présentée dans le cadre des 29e Rencontres théâtrales en Lys et Deûle au printemps prochain. Rencontres._MG_1553_WEB

  • Après la salle du Manège, à Halluin, début février, ils ont investi le Nautilys, à Comines, la semaine dernière semaine. Et du 23 au 26 février, ils seront au Château Dalle-Dumont, à Wervicq, pour les dernières répétitions publiques (sur réservations). Depuis le mois d’octobre, Le Fil et la Guinde, dont la mission est le développement de la culture en milieu rural, héberge en résidence les membres de la Compagnie Hautblique.

La création de la compagnie lilloise, « Les sept jours de Simon Labrosse », s’appuie sur le texte de Carole Fréchette, et a pour thème « Travail et Imaginaire ». Elle sera présentée le 24 avril, à Comines, le 27 mai, à Linselles, et le 2 juin, à Wambrechies dans le cadre des 29e Rencontres théâtrales en Lys et Deûle.

Un carnet d’inventions

« L’idée est de parler du chômage sur le ton de la comédie », rapporte Florence Bisiaux, metteur en scène, qui se plaît à citer Raymond Devos. « Il disait L’humour est une question de survie. On ne s’en sortira que quand on le considérera comme une forme d’intelligence. C’est comme une soupape dans une actualité de crise. »

Cette résidence est un projet soutenu par le Département du Nord, dans le cadre des Présences artistiques dans les territoires. Des ateliers théâtre, arts plastiques, musique ont été mis sur pied avec de nombreux partenaires, dont les collèges Schuman, Matisse et Philippe de Commynes ou la MJC d’Halluin.

Plusieurs ateliers d’expression (écriture, collages, construction d’objets) ont aussi été menés avec les habitants. Ils sont restitués dans une exposition, « Les inventions de Simon & co », à voir en marge du spectacle. Un carnet d’inventions sera à votre disposition. De trieurs de chaussettes à poète express à domicile, certains s’y sont déjà essayés… Farfelu.

Contacts : Le Fil et la Guinde au 03 20 39 56 96 ou au 06 22 67 59 98. www.lefiletlaguinde.com

Zoom

Simon Labrosse, chômeur, veut garder la tête hors de l’eau. Il invente donc des métiers qu’il ne trouve nulle part. Six parce que le septième jour de la semaine il se repose. Son moteur est d’entreprendre constamment pour exister. Cascadeur émotif. Finisseur de phrase. Flatteur d’égo. Il ne manque pas d’imagination pour se trouver un boulot. Très interactive (Simon raconte sa vie et prend le public à témoin), la pièce « Les sept jours de Simon Labrosse » bascule rapidement dans l’absurde et le burlesque. A partir de 12 ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *